ToeJam and Earl : Back in the groove ! (Test)

ToeJam and Earl : Back in the groove !, c’est l’histoire d’un jeu Megadrive qui a su trouver le chemin des supports de jeu dernière génération. Financé sur Kickstarter, le soft promet aux joueurs de retrouver une ambiance 16 bits, pari réussi ?

Test par DisWo sur Xbox One

ÉDITEUR:

Adultswim / HumaNature Studios

DÉVELOPPEUR:

HumaNature Studios

TYPE:

Aventure

MULTIJOUEURS :

Oui

PLACE SUR DISQUE DUR :

À partir de 2,5Go

SORTIE :

1 mars 2019

CLASSIFICATION :

A partir de 7 ans.

Nostalgie, quand tu nous tiens…

Revenu en force du siècle dernier, ToeJam and Earl : Back in the groove ! met en scène ToeJam et Earl dans une aventure rocambolesque. Accompagnés de 2 demoiselles, Latisha et Lewanda, que nos 2 compères veulent impressionner lors d’une ballade sur Terre, ils déclenchent une catastrophe. Cet accident (ou pas) vient créer un trou noir qui va non seulement engloutir notre troupe d’extraterrestres mais également la planète bleue.

Tout juste remis de ses émotions, le petit groupe se rend compte que la vie ne va pas être simple pour eux, il vont devoir explorer ce qu’il reste de notre planète pour retrouver les différentes pièces de leur vaisseau. Car oui, la Terre n’est maintenant plus ronde… Elle est dorénavant composée d’iles qui se superposent et sont reliées par… des ascenseurs… Univers déjanté, nous voici !

Retropower…

A l’image de sa console d’origine, le gameplay se joue à l’ancienne. Comprenez par là que la charte graphique est un hommage aux 90’s. Style 2D dessin animé, personnages et décors hyper colorés forment un combo gagnant dans le but de faire vibrer nos rétines.

A l’instar de la partie graphique, les sonorités du jeu sont complètement folles. Entre dialogues loufoques et musique funk, on retrouve la recette qui faisait le charme des jeux d’antan 😉

Si le jeu est doublé en anglais, il est aussi entièrement sous-titré en français, ce qui en fait un gros point positif. Cela peut paraître naturel, mais pour un jeu en financement participatif, il faut remercier le studio d’y avoir pensé.

Back in time…

Le jeu débute par le choix de son avatar parmi 6 personnages (incluant des variations de skins), qui présentent des caractéristiques différentes. Bien que cela ne modifie pas drastiquement le gameplay, cela apporte des variations aux parties pour le moins fun.

Autant le jeu est particulièrement vif dans le choix de sa palette de couleurs ou dans ses options musicales, autant les déplacements le sont beaucoup moins. Mais bien que les personnages soient relativement lents, une fois plongé dans le jeu, on oublie vite ce détail pour passer un bon moment.

Si la quête des pièces du vaisseau reste la finalité du jeu, il faut composer avec un monde cruel. Les humains cherchent pratiquement tous à agresser nos héros et s’en sortir indemne ne sera pas chose aisée. Les affrontements sont rarement en faveur des extraterrestres et il reste préférable de choisir l’esquive au face à face.

Heureusement, de nombreux cadeaux sont disponibles, aussi surprenant que cela puisse paraître, ils poussent partout comme des champignons. Mais dans ToeJam and Earl : Back in the groove !, cadeau ne rime pas toujours avec bonus. Ce qu’ils renferment n’est pas toujours visible et ce contenu peut aussi bien aider ou au contraire compliquer la vie au joueur.

Une balade dans les iles…

10 pièces de vaisseaux à trouver pour faire le tour une première fois, c’est le minimum. Car au delà de l’aventure, il y a du contenu à débloquer pour relancer l’intérêt des parties suivantes.

Plusieurs niveaux de difficultés viennent corser les choses. Pour les novices, une partie tutoriel existe mais elle reste par moment un peu légère et il faut tâtonner pour trouver certaines features.

Ajouter à cela la possibilité de jouer à 2, y compris en local, et tout devient beaucoup plus fun, bien que cela accélère les recherches.

Il est possible de débloquer rapidement le mode de jeu aléatoire qui est le véritable attrait du jeu, les niveaux diffèrent d’une partie à l’autre, la rejouabilité s’en trouve démultipliée.

Graphismes :

C’est tape à l’oeil, loin des graphismes hyperréalistes contemporains, mais tellement bon de retrouver un peu de simplicité.

15/20

Jouabilité :

Plutôt simple à appréhender une fois que l’on a saisi le concept, un tuto légèrement plus détaillé n’aurait pas fait de mal.

15/20

Son :

Funky, déjanté, du fun, du fun et encore du fun.

15/20

Durée de vie :

La durée d’une partie peut être relativement courte, mais la rejouabilité est très importante.

16/20

VERDICT :

ToeJam and Earl : Back in the groove ! va diviser, c’est certain ! Soit on adore, soit on déteste, mais quelque soit son avis, il sera tranché. Les qualités du jeu sont nombreuses et ont su nous convaincre ! Si c’est un terme que j’ai beaucoup utilisé pendant ce test, c’est aussi celui qui décrit le mieux ce titre : FUN.

15/20

Accueil Forums ToeJam and Earl : Back in the groove ! (Test)

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par Geekogames Geekogames, il y a 2 mois et 2 semaines.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.