Test du jeu Villagers sur PC un city builders efficace ?

Logo-Villagers

Villagers suit la relance des jeux de gestion de ces dernières années et particulièrement les city builders médiévaux. Il y pioche toutes les bonnes idées pour nous offrir un petit jeu sympathique mais loin d’être indispensable.

Logo villagers 2

Villagers screenshots (1)

La cabane de bucheron peux vite devenir indispensable !

ÉDITEUR :
Avanquest Software Publishing Ltd
DÉVELOPPEUR :
bumblebee
TYPE :
Simulation
MULTIJOUEURS :
Aucun
SAUVEGARDE :
1,24 Go
SORTIE :
25 Mars 2016
CLASSIFICATION :
A partir de 12 ans

Les bases sont bien là !

La campagne de Villagers, est un immense tutorial de six missions racontée par un écrivain dans une taverne avec son amie. Le scénario est un point fort du jeu tant la narration tient en haleine et tout est raconté de la plus belle des manières. Le jeu débute sur une guerre qui fait rage au nord contre l’armée des sans visages (pourquoi ce nom, on ne le sait pas), le roi, forcément ordonne à tout homme de partir en guerre, mais vous non, pourquoi ? Car l’homme de main du roi a entendu parler de vos talents d’urbanisme et vous propose de lui montrer vos compétences pour la création d’un village (chouette je ne vais pas en guerre).

Villagers screenshots (2)

L’Hôtel de ville sera votre bâtiment centrale et le tout premier !

Avec une poignées de villageois (10) , vous allez donc créer votre village à coup de pierres, de bois et de fer. Le jeu suit la logique des jeux de gestion en n’oubliant pas la nourriture et la boisson sinon gare à la faucheuse. Vous trouverez un total de vingt-cinq bâtiments même si on aurait aimé en avoir plus, cela reste plus que raisonnable. Vos villageois vieillissent et deviennent des affaiblis vers quarante ans donc ils ne pourront plus bosser. Pour cela, le remède est de créer des habitations pour avoir des bébés (ils ne savent pas le faire dans mère nature ?) qui seront amenés par une cigogne (c’est mignon !). Vos villageois perdent un an par jour de jeu écoulé, donc au boulot sinon gare au game over. Ils peuvent mourir également par les pillards, les animaux sauvages et  les maladies, bref il faut les chouchouter vos dix premiers villageois.

Villagers screenshots (3)

Le mirador indispensable pour commencer à nourrir vos habitants !

Pour la gestion avancée de Villagers, on repassera !

Vous pourrez faire du commerce pour pouvoir pallier  à des besoins que vous n’avez pas encore ou non présents sur la carte (encore heureux). Pour la nourriture, la chasse, la pêche (si possible) en mode normal (respectez la nature) ou mode agressif (tuez tous les animaux), une grange pour faire de l’élevage de poules, vaches et autre bétail, une ferme qui peut vous fournir du blé, des légumes et des fruits bref il y a de la diversité alimentaire. Petit détail, la bière compte pour de la nourriture c’est original sur ce coup-là. Vous pourrez choisir ce que vos habitants consomment ou non (Tiens la farine compte pour un repas !), les affecter à des bâtiments sinon ils seront de simples ouvriers à construire vos bâtiments.

Pour le reste rien de plus, c’est assez simple, mais les débuts de parties peuvent être chaotiques, à vous de savoir gérer les priorités ! Par la suite, si vous vous en sortez, c’est simple même trop simple ! Sur du jeu libre je suis monté à soixante habitants avec une lassitude qui me gagnait car il ne se passait rien. Ma pharmacie empêchait mes villageois de tomber malade, mon mirador me protégeait des animaux sauvages et mon hôtel de ville amélioré suffisait amplement pour les pillards.

Villagers screenshots (4)

Vos habitants auront besoin de toits pour dormir.

Villagers, une expérience enrichissante ?

On ne va pas se mentir, le jeu ne m’a rien apporté par rapport aux autres de ce genre. J’aurais aimé la présence du Workshop au moins, pour pouvoir m’éclater un peu plus mais non ! J’ai pris quand même du plaisir sur ce jeu en refaisant depuis que je l’ai,  la campagne par trois fois. Après plusieurs essais sur le jeu libre, impossible de le finir, un méchant bug accélère le passage des saisons et vos villageois meurent. S’il est en solde et que vous aimez les jeux de gestion bien racontés allez-y sinon passez votre chemin…

Villagers screenshots (5)

Le marché vous sera indispensable sur certaines maps !

Graphismes :

Jeux d’ombres, changement de saisons, cycle jour/nuit, et météo en prime. Le jeu n’est pas moche loin de là, petit bémol sur les villageois par rapport au reste.

16/20

Jouabilité :

Mécanique simple et classique. Possibilité d’accélérer la partie ce qui n’est pas négligeable enfin, quelques problèmes d’IA parfois !

15/20




Villagers screenshots (6)

attention les ponts coûtent cher !

Son :

Musique douce qui correspond bien au jeu, mais trop similaire d’où une impression de lassitude sonore.

11/20

Durée de vie :

Là où le bât blesse, environ 6 heures de jeu pour la campagne principale c’est un peu trop court. En outre, le jeu propose un mode libre qui comprend dix nouvelles cartes, mais à cause d’un méchant bug on ne peut en profiter. Pas de Workshop par exemple et c’est bien dommage.

6/20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

VERDICT :

Villagers aurait pu devenir un incontournable, mais sa durée de vie ridicule ne correspond pas au genre. Néanmoins je vous le conseille rien que pour son scénario sympathique et bien narré, mais à moins de 5 € et non à son prix habituel de 19.99€ !

10/20

 

Pour ceux qui ne veulent pas l’acheter, l’histoire complète du jeu :

Donner votre avis !