Test Horizon Zero Dawn

Fondé en 2000 le studio Guerrilla Games est surtout connu pour la série FPS Killzone. Il faut dire que leur seul autre titre est Shellshock: Nam ’67, encore un FPS. On peut donc dire que les petits gars d’Amsterdam sont surtout spécialisés dans les jeux de titres à la première personne ambiance guerre. C’est donc avec surprise que lors de l’E3 2015 on voit débarquer Horizon Zero Dawn le nouveau bébé de Guerrila. Fini le FPS et la guerre, bonjour le monde ouvert sauce RPG. Si le studio a décidé de changé de style, il ne va pas le faire avec un petit jeu, de suite on voit clairement qu’Horizon est un projet ambitieux, et justement ne l’est-il pas de trop pour une équipe qui n’avait jamais ouvré sur ce type de production ? Voyons ça ensemble.

ÉDITEUR :
Sony Computer Entertainment
DÉVELOPPEUR :
Guerrilla
TYPE :
Action/RPG
MULTIJOUEURS :
Aucun
SORTIE :
01 Mars 2017

CLASSIFICATION :
A partir de 16 ans
SUPPORT :
PS4

Horizon Zero Dawn nous place dans un monde post-apocalyptique bien longtemps après notre ère. La nature a repris ses droits, mais la menace ne vient pas de bêtes féroces, mais de robots hyper évolués. C’est dans ce monde qu’est née la jeune Aloy. Banni de sa tribut dès sa naissance elle ne connaît rien de sa famille et pour trouver réponse à ses questions elle décide de devenir la meilleure des chasseuses pour pouvoir intégré sa tribut lors d’un test d’aptitude qui réunis les jeunes (exclu ou non) est âge de devenir adulte. Le meilleur d’entre eux ra le droit à une faveur unique et c’est cette récompense que vise juste Aloy…mais tout ne va pas se passer comme elle le désirait. Bien au contraire. Suite à un terrible événement notre belle rouquine va devoir partir à l’aventure dans ce terrible monde pour trouver les réponses à ses questions, mais encore de route sa quête d’identité se transformera en quelque chose de bien plus grand.




 

Entre passé, présent et avenir de la terre l’histoire d’Horizon Zero Dawn ce suit avec délectation du début à la fin. Si quelques rebondissements sont prévisibles, ça n’enlève pas notre plaisir de découverte et notre envie d’avancer dans l’histoire. Si je devais mettre un seul point noir sur cette partie du soft, ça serait son manque de rythme, mais comment faire un open world, donc un jeu qui fourmille de dizaines et de dizaines de sous quêtes, sans que ça coupe l’histoire principale ? C’est impossible, mais quand même Horizon à bien trop de missions secondaires inutiles qui ne sont là que pour gonflé artificiellement la durée de vie du soft qui est pourtant déjà très grand. Dommage que Guerrila ne se soit pas un peu plus inspiré de The Witcher 3 sur ce point-là, car le jeu de CD Projekt RED est quasiment parfait dans l’écriture de ses quêtes secondaires. Tellement bien écrite qu’on à pas cette impression d’un manque de rythme niveau histoire.

 

La jeune Aloy a appris depuis son plus jeune âge à combattre les terrifiantes machines qui peuplent le monde, mais également à survivre dans la nature. C’est une guerrière accomplie qui sera faire face à n’importe quelle menace armée de son arc et de son focus. Le focus est un petit appareil qu’Aloy a trouvé au milieu des ruines de l’Ancien Monde et qui lui montre bien des choses, détail sur les robots, piste à suivre, objets à ramasser…Grâce au focus vous pourrez, et devrez, préparer vos attaques, car si le jeu vous permet de vous jeter à corps perdu dans la bataille on ne sera que trop vous conseiller d’étudier le terrain, vos ennemies, préparer les bonnes munitions et tendre des pièges. Foncer tête baissée sera souvent suivi d’un game over ou de fuite, même la plus faible des créatures ennemie peu vous faire terriblement mal. Mais pour vous aider dans votre quête de nombreuses armes, munitions et armures différentes vous seront proposées tout le long de l’aventure.
Il ne faudra pas avoir peur de ramasser la moindre brindille que le jeu a à vous offrir, car très vite vous pourrez par vous-même améliorer votre équipement, mais aussi créer vos munitions et autres potions de soins.

Graphismes :

Si Horizon Zero Dawn nous accroche déjà bien avec son histoire, ses différents personnages, son univers et son gameplay, il nous met une claque terrible niveau graphisme. S’il n’égale pas Uncharted 4, il n’en est pas loin, ce qui est une prouesse pour un jeu à monde ouvert. Tous les personnages sont magnifiques et criants de réalisme, le monde est splendide et hyper diversifié. C’est simple on s’arrête régulièrement juste pour admiré ce qui se présente devant nous. Que ce soit la nature ou les robots qui sont scotchant de réalisme bestial. Guerrila a demandé à un ingénieur de créé IRL un modèle pour chaque espèce de robots animale et le résultat ce voit à l’écran, nos adversaires métalliques respire la vie.

20/20

Son :

Une bonne BO qui accompagne parfaitement le jeu. Un gros travail est fait niveau bruitage, ce qui amplifie encore l’immersion dans le jeu.

17/20

Jouabilité :

Aloy ce prend très facilement en main (pas de double sens ici svp ;)) les menus sont assez clair et bien organisé on trouve de suite ce qu’on cherche. Lors des différents déplacements le jeu est assez permissif c’est donc un véritable plaisir d’évoluer dans ce monde, à aucun moment nous avons pesté contre le soft qui n’aurait pas fait exactement ce qu’on lui demandait.

19/20






Durée de vie :

Qui dire hormis excellente ? Si vous allez en ligne droite, le jeu sera fini en 25h, mais qui fait un open world en ligne droite ? Même en ne faisant que les quêtes annexes intéressantes vous allez officiellement atteindre les 40h de jeu, Il faut aussi se dire qu’on s’arrête souvent pour simplement profiter du spectacle qui se passe devant nous.

19/20

VERDICT :

Long, prenant, magnifique, Horizon Zero Dawn ne vous laissera pas de marbre. Pour une nouvelle licence dans un style qu’il ne maîtrisait pas, Guerrila Games a fait fort en nous proposant d’entrée de jeu un jeu quasiment parfait qui se place directement au panthéon de très très grand jeu. Si votre PlayStation 4 à faim et que votre porte-feuille ne vous permet que de prendre qu’un seul jeu en ce moment parmi toutes les splendeurs sorties dernièrement, un seul conseil, foncez sur Horizon Zero Dawn,

 18/20

Donner votre avis !