Avengers : Infinity War de Joe et Anthony Russo. Notre critique.

Avengers : Infinity War est le grand final du MCU présent dans nos salles depuis le 25 avril. Après des années de patience depuis la présentation du premier héros de l’univers partagé, les frères Russo ont-ils réussi à retranscrire un peu plus de trente personnages en deux heures et demie de film ? Sans pour autant perdre en crédibilité ? La réponse est OUI et encore OUI !

SPOILER ALERTE : CET ARTICLE CONTIENT DES ÉLÉMENTS RÉVÉLATEURS DE L’INTRIGUE ET DE SON TWIST FINAL. SI VOUS N’AVEZ PAS ENCORE VU LE FILM ET NE VOULEZ PAS GÂCHER VOTRE EXPÉRIENCE, NOUS VOUS INVITONS À REVENIR APRÈS VOTRE VISIONNAGE.

SYNOPSIS :

Le film commence quelques minutes après le départ des Asgardiens de leur planète natale détruite par Surtur comme nous avons pu le voir dans Thor : Ragnarök. 

Rappelez-vous, le vaisseau Asgardiens s‘est fait stopper par un immense vaisseau dont Kevin Feige, patron et producteur de Marvel Studios, à révélé qu’il s’agissait bien du vaisseau de guerre du titan fou : Sanctuaire II.

Sanctuaire II

Les 10 premières minutes du film Infinity War nous font clairement comprendre que Thanos n’est pas là pour rigoler. Entouré de ses énigmatiques et loyaux sbires de l’Ordre Noir, les premiers plans nous font déjà regretter d’être entré dans la salle obscure le sourire aux lèvres. 

  • Les premiers plans :

La moitié des survivants Asgardiens a simplement été tuée. Les seuls survivants que nous rencontrons au début sont Heimdall, mal en point, Loki, fidèle à lui-même, ainsi que Thor, allongé au pied d’un être immense dépassant aisément les deux mètres cinquante et habillé d’une armure dorée.

Thor en mauvaise posture

Oui, il s’agit de Thanos. Porteur du gant de l’infini et de la gemme de pouvoir, dont nous apprenons plus tard qu’il revenait de Xandar. Au vu de leur incapacité à combattre, Loki préfère remettre le cube cosmique qui contient une pierre d’infini à Thanos.

Loki tentant un dernier maléfice contre le titan.

  • Changement de code pour Marvel :

Mais Loki offre un dernier cadeau au titan. Même si nous ne comprenons pas où le colosse de Jade aurait pu se cacher aux yeux de Thanos et de l’Ordre Noir, il nous offre néanmoins un magnifique spectacle en affrontant seul le titan. 

Malheureusement pour HulkThanos semble avoir une connaissance approfondie du combat rapproché et met à terre le colosse aussi rapidement qu’il est apparu. Dans un dernier élan de courage, Heimdall réussit à envoyer Hulk sur Terre à la rencontre du Docteur Strange. Loki, également, essaie de poignarder leurs ennemis avant de subir le même sort qu’Heimdall. 

Avant de disparaître, Thanos détruis le vaisseau des Asgardiens en laissant Thor vivant et pleurant la perte de son frère et de son meilleur ami. La suite des évènements est la quête des deux pierres situées sur Terre, celle également sur Knowhere et la dernière introuvable jusque-là : la pierre de l’Âme.

Seconde pierre d’infinité acquis par Thanos

1/Les personnages :

Nous n’allons pas vous présenter les héros principaux que vous connaissez sûrement déjà. Mais plutôt les quatre membres de l’Ordre Noir que nous rencontrons pour la première fois.

Loki accompagné des quatre membres de l’Ordre Noir

L’Ordre Noir est constitué de quatre membres. Ebony Maw et ses pouvoirs télépathiques surpuissants, Corvus Glaive, Cull Obsidian et Proxima Midnight. Les membres se font appeler « les enfants de Thanos ». Il les a adoptés, comme Gamora et Nebula des Gardiens de la Galaxie. Si les héroïnes ont décidé de se retourner contre leur père, l’Ordre Noir est prêt à tout pour servir le titan.

2/ Les nouveaux lieux :

  • Vormir :

Même si la plus grande des batailles se passe au WakandaThanos parcourt l’univers et nous fait partager la découverte de Vormir, lieu secret et gardé par un ancien méchant disparu : Crâne rouge. 

Thanos, accompagné de Gamora, comprend qu’il doit sacrifier sa « fille préférée » afin de prendre possession de la pierre de l’Âme. Nous découvrons un Thanos aimant et non dépourvu de sentiments comme dans les œuvres originales. Déterminé à mettre ses plans à exécution, le titan sacrifie sa fille les larmes aux yeux, nous avec lui.

Le retour de Crâne rouge

  • L’étoile morte :

À l’autre bout de l’univers, Thor, accompagné de Rocket et Groot, se rend là ou son marteau a été fabriqué. Ils y rencontrent Eitri, joué par le charismatique Peter Dinklage (Game of ThronesX-men :Days of the future past,…), roi des nains et lui demande de fabriquer une arme capable de détruire le titan. 

Après avoir compris que la totalité des nains fut tuée par Thanos après qu’Eitri ait construit le gant de l’infini, Thor et les deux gardiens présents parviennent à élaborer le « Stormbreaker« . Sorte d’énorme hache dix fois plus puissante que Mjöllnir.

Thor et sa nouvelle arme : le Stormbreaker

  • Titan :

Pendant ce temps, Iron Man, Spider-Man et Docteur Strange, toujours en possession de la pierre du temps, rencontrent pour la première fois les derniers membres des gardiens de la Galaxie. Nous découvrons alors Titan, terre natale de Thanos, ravagée par les flammes et jonchée de débris. Les héros se préparent à l’arrivée de leur ennemi juré et préparent leur plan d’attaque.

Première rencontre entre les Avengers et les Gardiens de la Galaxie

3/ Le GRAND méchant :

Sûrement la plus grosse claque du film. Hormis une prestation incroyable de Josh Brolin et des effets spéciaux à couper le souffle, le traitement accordé au personnage est extrêmement intéressant. 

Grâce à ce personnage partagé entre sa folie d’équilibre de tout être vivant dans l’univers et empreint de nostalgie, les frères Russo ont réussi à nous donner un méchant aussi puissant qu’intelligent. Même si Marvel Studios parvenait déjà à relever le niveau de leurs méchants dans les derniers longs-métrages (le Vautour, Héla et Killmonger)Thanos est la promesse tellement espérée par les fans ou les nostalgiques. 

  • Dans les comics :

La particularité de ses motivations est complètement différente dans les comics d’origine. En effet, le titan, afin de séduire La mort, parcourut l’univers en quête des fameuses pierres d’infinité et réussit son dessein en prouvant qu’il est tout aussi intelligent que démoniaque. Il décida, avec un claquement de doigts, de faire disparaître la moitié de l’univers et des héros présents. La mort, sorte d’entité rendue visible dans les comics, aurait été bien trop compliqué à intégrer dans l’univers cinématographique. Il aurait fallu à Marvel ensuite d’intégrer d’autres entités légendaires telles que le Tribunal Vivant, Éternité ou encore l’un des plus importants, Mephisto.

Couverture originale du comics

  • Dans le MCU :

Les Russo ont préféré donner au personnage une profonde intention de faire « le bien », mais à sa manière. 

Après avoir assisté à la propre destruction de sa planète suite à un appauvrissement progressif de sa population, l’un des seul survivants, Thanos, avait prévenu d’un tel risque et avait prescrit un génocide de la moitié de la population. Sans discussion, sans concertation. La moitié de cette population serait choisie au hasard. Bien entendu le malheur arriva et le titan décida alors, à n’importe quel prix, d’éviter un tel carnage au reste de l’univers. 

Même si son but est contestable, il a la particularité d’ouvrir des débats intéressants entre ceux qui perçoivent là des intentions extrémistes, mais louables. D’autres au contraire, estiment qu’il n’a aucun droit de juger seul un problème comme celui-ci et qu’il existe d’autres moyens plus pacifiques que l’anéantissement de l’Univers.

Thanos tentant de faire écraser une lune sur ses ennemis

 

CRITIQUE :

1/ Le scénario d’Avengers : Infinity War 

Marvel Studios nous a habitués à des scénarios très simples. Les histoires suivaient une ligne directrice, certes différente selon le film, mais avec les mêmes paramètres. 

Comme nous le disions, Marvel casse son code et nous offre un spectacle macabre dès les dix premières minutes. 

Partagé entre humour à reculons et une dramaturgie efficace, le scénario offre au spectateur un long-métrage ou l’angoisse du générique se fait sentir bien trop tôt. 

Plusieurs personnages que nous avons cités plus hauts ont été tués. Mais ce à quoi Marvel ne nous avait pas préparé, c’était la victoire de Thanos. 

Le titan prêt à combattre

2/ Les effets spéciaux d’Avengers : Infinity War 

On ne peut être qu’en admiration devant la beauté des paysages rencontrés malgré certains fonds verts. La fluidité des combats, hormis celle au Wakanda, est étonnante venant des Russo.

La photographie et ses détails nous en disent long sur la qualité de travail de la post production. Mais c’est bien Thanos qui sort considérablement du lot grâce, notamment, à son origine et ses détails.

L’union fait la force

3/ Les enjeux d’Avengers : Infinity War

Nous le savions, quelques-uns des acteurs les plus vieux dans l’histoire du MCU vont nous quitter. Nous pensions particulièrement à Captain America et Iron Man, mais le studio avait encore quelques surprises en réserve.

Même si énormément de personnes l’ont déploré, la mort de Loki et Heimdall était logique. Celle de Vision également, pleuré par la sorcière rouge, admirablement forte face à Thanos.

Mais aucun, ni même Hulk qui refuse de sortir depuis sa défaite au début du film, arrête le titan avant l’accomplissement de sa quête folle. Même si Thor, grâce au Stormbreaker, réussi à frapper en pleine poitrine son adversaire, la moitié de la population, dont la moitié des héros disparaît.



Captain America essaya en vain de retenir Thanos

4/ Le casting d’Avengers : Infinity War 

Pari gagné. Les frères Russo ont réussi à présenter une trentaine de personnages issus du MCU en quelque deux heures trente de film. Même si certains font une apparition éclaire tel que Pepper Potts et Nick Fury, le temps de présence est quasi-égal pour chacun de nos héros. Quelques-uns des plus importants sont néanmoins restés en retrait afin de donner plus de cachet aux nouveaux tel que Doctor Strange.

Captain America et son ami d’enfance Bucky, Black Panther ou encore Black Widow sont donc présents, mais beaucoup moins exploités que dans leurs propre films solos ou les anciens Avengers. Nous retiendrons néanmoins la performance superbe de notre tisseur de toile du moment, Tom Holland, dont nous apprenons quelques jours après la sortie du film que la scène de sa disparition ne fût ni plus ni moins qu’une improvisation réussie du jeune acteur. 

Scène inexistante dans le film

 

APRES INFINITY WAR :

Toujours le même problème récalcitrant pour Marvel Studios. Si prévoir des films sur le long terme a toujours été concluant, c’est moins le cas d’Avengers : Infinity War. Comme nous l’avons déjà stipulé plus haut, quasiment la moitié des héros les plus récents du MCU disparaissent. De Black Panther à Spider-Man, en passant par Docteur Strange ou la quasi-totalité des Gardiens de la Galaxie, il ne reste à la fin que les Avengers originels.

CaptainIron Man, Black Widow, Bruce Banner et Thor sont les survivants du carnage perpétré par Thanos. Le problème est que Marvel Studios avait déjà prévu les suites de nos héros disparus. Même si aucune réalité alternative n’est annoncée pour Avengers 4, comment les Russo vont expliquer le retour de ces héros? Rappelons également que deux autres héros sont inexistants dans le film.

L’absence d’Ant-Man et Oeil de faucon est brièvement expliqué et seront présent pour prendre la revanche contre le titan dans Avengers 4. Suite dont le nom n’a pas encore été communiqué afin d’éviter tout spoil avec la fin d’Infinity War.

Peter Quill présentant son plan à Iron Man

 

CONCLUSION :

Note : 9/10

  • En bref :

Avengers : Infinity War des frères Russo fait maintenant partie d’un des meilleurs films de l’univers partagé Marvel. Même si certains défauts mineurs sont à relever tel que quelques incohérences dans l’univers ou certains fonds verts mal exploités. Le rythme effréné laisse le spectateur en haleine jusqu’au twist final.

  • Le scénario et Thanos :

L’histoire se focalise essentiellement sur la quête des pierres d’infinité et le plan machiavélique de Thanos. Personnage d’ailleurs magistralement interprété par Josh Brolin (Ave César, Les GooniesDeadpool 2, …) qui nous offre l’exploit d’être un des plus charismatiques méchants de l’histoire du 7e art.

  • Les acteurs :

La performance des acteurs tels que Zoé Saldana (Star Trek, Avatar, le Terminal, …), Tom Holland (Spider-Man : HomecomingCaptain America : Civil War, The impossible, …) ou encore Chris Pratt (Jurassic WorldPassengers, Les Gardiens de la Galaxie 1&2, …) nous font ressentir profondément chaque moment crucial et réussissent à la perfection la retranscription de leur incapacité à combattre Thanos.

Les bandes annonces :

 

Donner votre avis !